Alors que la ville se prête naturellement à la pratique de la bicyclette, Châtellerault ne comptait jusqu’ici que des organisations de cyclotouristes. Pourquoi les gens ne s’étaient-ils pas fédérés dans une organisation pour mieux se faire entendre ? Nous sommes plusieurs à nous être étonné de cette situation et nous avons souhaité nous rassembler pour une meilleure prise en compte des usagers du vélo. C’est ainsi que le projet d’association « à vélo Châtellerault » a pris forme en fin d’année 2021.

Notre groupe est constitué de profils variés. On y trouve des cyclotouristes assidus, des vélotafeurs, des personnes qui se déplacent à vélo essentiellement en ville lors de leur déplacements quotidiens, d’autres qui habitent les communes environnantes. On y compte sensiblement autant de femmes que d’hommes.

En décembre dernier lors de notre assemblée générale nous avons fait le choix d’un collège de quatre co-présidents dans le respect de la parité. Cette équipe mixte d’adhérents habitant la ville et deux communes avoisinantes forme le bureau notre association. Chaque deuxième mercredi du mois à 18h30 notre réunion de bureau élargi est ouverte aux adhérents. Notre objectif est partager de manière transparente nos informations et de développer la participation collective au sein de l’association.

Priorité aux actions concrètes en faveur du déplacement à vélo

Notre action s’appuie sur nos expériences de terrain. Nous avons dressé dans le document “point noirs vélo à Châtellerault” un premier état des dangers et des difficultés rencontrées par les cyclistes. Ce document a été transmis à la collectivité dans le cadre de l’élaboration du plan vélo de la ville. Dans le même esprit nous avons parcouru la ville afin d’évaluer les solutions de stationnement vélo. Ce travail a permis de dresser une carte interactive et de rédiger une synthèse sur les problèmes repérés et sur nos propositions d’amélioration. Nous partagerons bientôt ces travaux sur le site web “à vélo Châtellerault“.

“A Châtellerault, une association d’usagers du vélo pour peser sur les politiques publiques” titrait à notre sujet la “La Nouvelle République” le 15 février dernier, dans un article qui présente notre approche. L’objectif est de rassembler largement les personnes sensibles au sujet des déplacements à vélo.

Depuis quelques semaines nous sommes présent sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter. Il s’agit non seulement de partager les infos “vélo” locales et nationales mais aussi d’alerter si nécessaire sur des dangers ou de difficultés. Dans le dernier baromètre vélo de la FUB on observe que les usagers du vélo souhaitent avant tout un réseau sécurisé et pratique. C’est cette demande fonctionnelle des utilisateurs que nous souhaitons porter dans l’association “à vélo Châtellerault“.